Il y a quelques semaines, Amazon levait le voile sur une nouvelle gamme d’appareils Echo prête pour le Canada. Du lot, on retrouvait, entre autres, un Echo 3e génération qui promettait un meilleur son ainsi qu’un nouvel Echo Dot muni d’une horloge. Après plusieurs jours d’essais chez Geeks & Com’, on vous en explique les particularités et comment ils s’agencent bien dans tout écosystème Alexa.

Echo Dot Horloge : transparent et pratique

Commençons avec l’appareil le plus abordable : le Echo Dot 3e génération avec Horloge qui est disponible depuis peu pour 79,99 $. L’Echo Dot était jusqu’à maintenant l’appareil de la gamme le plus vendu et expédié à travers le monde. Son prix abordable était sans doute son atout principal, mais il vient de bien se bonifier avec cette édition.

C’est donc en suivant de près les statistiques de leurs utilisateurs qu’Amazon a ajouté une horloge via un affichage numérique. En effet, c’est plus d’un milliard de fois par an que les gens demandent à Alexa quelle heure il est. Ceux qui se procurent l’appareil pourront donc voir en tout temps l’heure qui est affichée à l’avant. Et pour ne pas trop déranger, la luminosité des chiffres s’ajuste selon l’éclairage tout comme l’anneau de couleur du dessus. Concrètement, c’est effectivement très efficace et bien moins intrusif.

Une toute nouvelle gamme d’appareil Echo bien diversifiée

Parfait pour ma cuisine

Certains voudront peut-être l’utiliser pour un couloir ou à l’entrée, mais pour ma part, c’était le choix parfait pour la cuisine. Le cadran de ma cuisinière et celui de mon micro-ondes sont trop petits et mal placés à mon goût. De plus, je ne voulais pas nécessairement mettre un haut-parleur plus dispendieux et plus gros comme un Echo sur mon comptoir. J’ai trop peur du risque des éclaboussements d’eau et mon espace est limité. Bref, c’était donc un endroit logique pour mon Echo Dot Horloge surtout avec les possibilités de l’appareil.

Premièrement, j’aime bien écouter ma musique quand je cuisine et, avec ma hotte bruyante, c’est important d’avoir un haut-parleur proche. La qualité est très bonne et le son est assez fort pour prendre le dessus du bruit de ma cuisinière. Et, encore mieux, je peux contrôler la musique facilement avec ma voix sans salir l’appareil. Mais la fonctionnalité la plus pratique, c’est sans aucun doute la possibilité de mettre une minuterie avec une courte phrase. Sérieusement, c’est tellement utile pour quelqu’un qui cuisine souvent et c’est vite devenu un accessoire dont je ne peux plus me passer. À mon avis, c’est carrément l’avenir des cuisinières intelligentes.

Echo Dot Horloge
L’Echo Dot Horloge est parfait pour la cuisine

Autre ajout bien apprécié, c’est le petit point dans le coin inférieur de l’appareil qui nous indique lorsqu’une alarme est en fonction. Sinon, c’est bien agréable d’avoir les nouvelles pendant qu’on prépare le déjeuner le matin ou d’avoir réponse à nos questions comme qu’elle est le meilleur temps de cuisson pour des cuisses de poulet. Et bien sûr, pour ceux qui vont plutôt opter pour le mettre dans la chambre à coucher, l’option d’appuyer sur le dessus pour faire Snooze est bien apprécié. Pour le moment, il est cependant seulement offert en couleur gris clair.

Echo 3e gen : la qualité du Plus à prix réduit

J’avais déjà un Echo 2e génération depuis un certain temps et il a vite fait de remplacer mon Bose Soundlink. La qualité et la puissance du son étaient déjà bien meilleures sur cet appareil et le Echo 3e gen monte encore d’une coche. En effet, selon les dires du responsable d’Alexa au Canada, la qualité sonore serait la même que le Echo Plus. C’est donc une importante amélioration qui arrive au même prix très abordable de 129,99 $.

Je ne pouvais pas faire de comparaison avec l’Echo Plus, mais entre la 2e version et la 3e, on entend très bien la différence. J’écoute beaucoup de chansons québécoises dont le dernier album des Cowboys Fringants et les voix sont bien plus clairs. Puis, c’est le cas aussi des instruments et justement le groupe utilise beaucoup de mandoline et d’accordéon qui sonnent bien mieux ici. Tout comme les graves qui sont un peu plus poussés par le nouvel Echo. Bref, la qualité est bel et bien quelques niveaux en haut du modèle précédent.

Echo 2e gen et Echo 3e gen
À gauche le Echo 2e gen et à droit le Echo 3e gen

Vivement Alexa

Ce que j’aime avec les Echo, c’est le contrôle avec Alexa. Pour ma part, j’écoute souvent la radio ou de la musique en me levant le matin ou en prenant ma douche. Le problème, c’est que l’emplacement de mon haut-parleur n’est pas toujours à porter de main. Donc de pouvoir jouer avec le son ou changer de chanson avec notre voix rend l’appareil assez indispensable.

Ensuite, au niveau du design je préfère le nouveau tissu et le design de cette nouvelle génération. Or, le look semble plus peaufiné et je préfère aussi la forme plus ronde du dessus et dessous du haut-parleur. Cependant, le nouvel Echo vient avec quelques millimètres de diamètre de plus, mais rien de vraiment dérangeant. Selon moi, c’est un excellent ajout à n’importe quelle maison que ce soit votre premier appareil Alexa ou non. Enfin, l’Echo 3e génération est disponible en quatre jolies couleurs : anthracite, grise chiné, gris clair et bleu.

Echo 2e gen, echo 3e gen et echo show 5
Echo gen 2, Echo gen 3 et le Echo Show 5

Verdict

Pour conclure, il y a plusieurs raisons de passer du côté de Alexa pour faciliter votre vie dans une maison plus connectée. Du côté du Echo Dot Horloge, on imagine difficilement un appareil qui pourrait mieux remplacer votre réveille-matin ou votre minuterie. Tout ça, en améliorant en plus un petit haut-parleur qui était déjà bien efficace pour son prix. Le mix haut-parleur Alexa et horloge est franchement une réussite. Du côté de l’Echo 3e génération, Amazon vient parfaire un produit qui était déjà incontournable pour son rapport qualité-prix. Bref, que ce soit vos premiers appareils ou des ajouts, vous n’en regretterez pas l’achat.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.