Cette année 2020 est tout simplement épouvantable et je crois que le dire est un euphémisme. Imaginez si en plus de cela on apprenait qu’un disque géant faisait son apparition au-dessus de Jupiter, ce serait bien la limite à tout, n’est-ce pas? Blague à part, c’est pourtant sur cette prémisse que Disc Room nous est présenté. Conçu par uniquement une équipe de quatre personnes, ils ont pour eux le support de Devolver Digital comme éditeur. Et dernièrement, tout le monde le sait, qui dit Devolver Digital dit gage de qualité. Plusieurs de leurs jeux font parti de mes préférés : Enter the Gungeon, Katana Zero, The Messenger et j’en passe. Est-ce que ça sera le cas également pour Disc Room? Voyons cela!

Fiche technique de Disc Room

  • Date de sortie : 22 octobre 2020
  • Style : Puzzle/Arcade/Aventure
  • Classement : ESRB T / PEGI 16
  • Développeur : Jan Willem Nijman, Doseone, Kitty Calis, Terri Vellmann
  • Éditeur : Devolver Digital
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur PC et Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 18,89$ CAD / 14,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Découpé, dépecé, déchiqueté, tranché

Tel que mentionné plus tôt, l’histoire de Disc Room est simple mais tout de même présente. On est un scientifique qui enquête sur l’arrivé d’un gigantesque disque au-dessus de la planète Jupiter. Lorsque l’on rentre dans ce disque énorme, on découvre alors une salle. Celle si est rectangulaire et paisible. Puis viennent alors d’énormes disques qui désirent nous trancher le corps, rien de moins. On a beau tenter de survivre, on sait qu’ils auront notre peau éventuellement. Il suffit de rester en vie assez longtemps pour espérer poursuivre notre mission. C’est aussi simple que cela. N’en reste pas moins que lors de notre périple, des cinématiques viendront expliquer ce qui se passe dans cet étrange endroit.

Dans Disc Room, aucune des chambres que l’on va traverser est pareil à la précédente. Les disques sont tous de formes diverses et fonctionnent également différemment. Cela amène une dynamique rafraîchissante et nous garde sur le qui-vive constamment. Et pour ajouter à cela, passer d’une chambre à l’autre ne se fait pas uniquement en restant en vie le plus longtemps possible. Non, les objectifs sont indiqués pour chacune des chambres que l’on désire traverser et c’est très varié.

Disc Room score

Rester allumé en tout temps

Ce qui rend Disc Room aussi plaisant est sans contredit le stress qui l’accompagne. Rester en vie ne relève pas nécessairement de l’exploit mais certaines chambres sont clairement moins évidente que d’autre. On tente d’éviter du mieux que l’on peut les nombreux obstacles et puis pouf, on meurt après quelques secondes. Et comme je l’ai dit, les objectifs ne sont pas toujours les mêmes. Des fois, il faut rester en vie durant dix secondes. Parfois, il faut avoir vaincu un certains nombres d’ennemis. Parce que oui, il y a des phases de boss dans le jeu. À un moment, on doit aussi se faire trancher, réellement, par des disques spécifiques afin de pouvoir avancer. Bref, malgré la simplicité du jeu à la base, on change constamment la dynamique pour nous garder sur la pointe des pieds. Et ça fonctionne! On rie de soi parce que l’on a fait une erreur. On est fier d’avoir enfin parcouru une pièce en particulier. Le jeu nous fait passer par toute la gamme d’émotions.

Disc Room mort

Des objectifs différents

Ce que j’apprécie beaucoup de Disc Room est la variété d’objectifs que l’on peut accomplir dans le jeu mais également se donner à soi. Les développeurs ont été assez gentils pour mettre, dans chacun des chambres, leur propre record personnel. À vous de vous lancer ou non dans ce défi supplémentaire. Parce que le jeu comme tel se termine tout de même assez rapidement. Tout est une question de volonté, avec des niveaux de difficulté supplémentaire. En lisant cela, vous avez sans doute l’impression que le jeu est réservé à l’élite. Qu’il n’est pas fait pour les joueurs occasionnels. Sachez qu’il en est rien. Parce que vous aurez aussi à votre disposition des pouvoirs pour vous aider. Le clonage, le ralentissement, l’absorption, bref, bien des trucs vous seront proposé pour mieux avancer. Une chance qu’il y a cela parce que sinon ça serait loin d’être une partie de plaisir.

Disc Room puzzle

Verdict de Disc Room

Mais quelle belle surprise qu’est Disc Room! Je ne savais même pas que ce jeu allait voir le jour et je suis bien content de l’avoir découvert. Oui, mon espérance de vie à diminuer en raison du stress que procure le jeu mais on doit tous mourir n’est-ce pas? Sans farce, c’est un défi intéressant pour tous et il est tellement facile d’y replonger lorsque l’envie nous vient. Tiens, je vais aller faire une autre pièce.

NOTES
Note d'enthousiame
8
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.