Entrevue avec le créateur de rob0 : une plateforme d’analyse visuelle de la rétention en jeux vidéo

Il y a quelques mois, on vous présentait rob0, une technologie québécoise dans laquelle le géant indien OnMobile venait d’investir. Aujourd’hui, on en apprend plus sur le projet que préparait la compagnie québécoise : une solution visuelle d’analyse de la rétention dans le but de créer le jeu parfait. Richard Rispoli, créateur de rob0 et fondateur du studio indie Back to the Game a répondu à nos questions sur son ambitieux projet et ses avancées.


Pourriez-vous me partager un peu votre parcours jusqu’à aujourd’hui et comment vous avez développé votre expertise en IA ?

J’ai été initié assez tôt à l’univers de l’intelligence artificielle, puisque mon frère aîné a obtenu un PhD dans le domaine dans les années 90. Mon intérêt s’est maintenu au fil du temps et je suis resté informé sur les avancées du milieu. Pour développer rob0, nous nous sommes entourés d’experts en IA afin de balancer avec nos compétences en jeux vidéo.

rob0

Un peu plus sur le créateur de rob0

Œuvrant dans le secteur depuis plus de 20 ans, Richard Rispoli est un vétéran du jeu vidéo. Il est le PDG de rob0, la nouvelle suite d’outils en intelligence artificielle conçue spécifiquement pour les développeurs de jeux.

Rispoli est également titulaire de deux maîtrises en ingénierie (physique et réseaux informatiques), ainsi que le co-fondateur du studio montréalais Back to the Game (B2tGame).

Lors de son passage chez Ubisoft et Electronic Arts, il a contribué au succès de plusieurs titres sur mobiles, tels que Tetris, Brat et World Series of Poker. Avec B2tGame, il a entre autres publié REACH classic et REACH versus, deux jeux de réflexion à la fois simples et profonds.

Avec rob0, Rispoli a créé la première solution visuelle en analyse de rétention des joueurs pour l’industrie. S’appuyant sur son expérience et sa volonté à perfectionner ses propres projets, il a construit une plateforme intuitive pour aider les développeurs de jeux à comprendre exactement quand, mais surtout pourquoi, les utilisateurs arrêtent de jouer.


Est-ce que vous pourriez m’expliquer le concept de manière simplifié pour nos lecteurs ?

rob0 est une suite d’outils en intelligence artificielle qui permet de comprendre le comportement des joueurs (quand et pourquoi il arrête de jouer, ce qui l’incite ou pas à acheter un item intégré) en regroupant des capsules vidéo représentatives d’un segment type d’utilisateur (joueurs qui interagissent de façon similaire et significative).

Pour fonctionner, l’intelligence artificielle a besoin de données (de data), qui correspondent ici au comportement des joueurs, afin de créer des modèles (des cerveaux) qui sont entraînés à effectuer d’eux-mêmes des catégories.

Cela permet aux développeurs d’identifier clairement les problèmes d’un jeu et d’observer comment les joueurs se l’approprient (ou pas), pour ainsi être en mesure de créer et de proposer les contenus le mieux adaptés possible, selon leurs différents objectifs (par exemple de game design (plus spécifiquement le level design) ou de marketing).


Je comprends que l’outil a été créé pour répondre aux besoins de votre studio, mais est-ce qu’il y a une anecdote ou un moment clé qui a servi d’élément déclencheur pour lancer le projet ?

L’idée a commencé à germer il y a déjà quelques années, lorsque j’étais producteur de jeux pour d’autres studios. Je devais alors parcourir des heures et des heures de fichiers vidéo de playtests pour trouver quelques secondes significatives et difficilement communicables au reste de l’équipe.

Ce qui est bien, c’est qu’en plus d’être une solution facilitant la compréhension des différents problèmes liés à l’expérience utilisateur, rob0 permet aussi d’identifier clairement ce que les joueurs aiment !


Tous les développeurs que j’ai rencontré m’ont parlé de l’importance du « flow » afin de garder cette espèce de sensation de satisfaction et de progression du joueur. Est-ce qu’il y a une corrélation avec l’application de votre logiciel ?

Oui, on parle d’engagement, qui inclut le concept de flow, mais pas que, puisqu’il fait aussi référence à d’autres facteurs, tels que l’envie du joueur de revenir jouer (rétention).


Est-ce que l’outil analyse seulement ce qui se passe dans le jeu ou est-ce qu’on réussit à percer la barrière du virtuelle en analysant les expressions faciales du joueur ou ses émotions ?

Seulement ce qui se passe dans le jeu via une manette, un casque ou les doigts (contrôleurs).

La confidentialité est l’une de nos valeurs fondamentales, donc les informations privées des joueurs ne sont pas captées, mais elles peuvent l’être dans le cadre de playtests organisés où les joueurs sont consentants.


Quels sont les traits communs d’un joueur qui s’ennuie dans un jeu et que vous sentez qu’il est sur le point de quitter ?

Ça dépend du jeu, c’est l’intelligence artificielle qui va pointer ce qui est commun pour l’ensemble des utilisateurs dans un contexte donné.


Avez-vous des exemples concrets de son application depuis que l’outil est accessible aux développeurs ?

La plupart de nos clients apprécient pouvoir corriger rapidement des problèmes liés à la première utilisation des joueurs (first time user experience (ftux)), par exemple lors de l’étape du soft launch (pré-lancement).

La possibilité de relier n’importe quel appareil lors d’un appel Zoom a facilité la transition entre les tests en personne.


Est-ce que le but ultime serait de pouvoir carrément remplacer une équipe de Q&A ?

rob0 est avant tout humain. Le but est d’aider toutes les équipes, pas que le volet Q&A, en développant pour eux les meilleurs outils adaptés à leurs différents besoins.


Comment est-ce qu’un petit studio québécois réussi à capter l’attention de gros joueurs comme OnMobile en Inde ?

Tout simplement une question de contacts, de timing et de complémentarité.


Est-ce qu’il des possibilités d’adapter l’outil pour l’Unreal Engine ?

Oui, c’est dans nos plans de porter le SDK afin qu’il soit compatible avec tous les moteurs de développement et toutes les plateformes de jeu.


Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite des choses ?

Devenir la référence en intelligence d’affaires dans le secteur du jeu vidéo :)

Pour plus de détails sur la plateforme rob0, c’est par ici.

Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE