Miitopia : une initiation aux RPG sur Nintendo Switch

Si j’avais voulu prédire le prochain jeu 3DS à débarquer sur Switch, je n’aurais probablement pas misé sur Miitopia. Pourtant, à la sortie de la console portable, j’allais régulièrement jouer aux mini-jeux mettant en vedette les Mii et l’expérience plus complète du titre était une bonne continuité. Quatre ans plus tard, ces petits personnages sont de moins en moins présents dans l’écosystème de Nintendo. Pourtant, voilà que Grezzo nous propose un portage sur Switch, malgré la réception assez tiède à l’époque. Reste-t-il encore un peu de magie dans cette curieuse aventure ?

Fiche Technique de Miitopia

  • Date de sortie : 21 mai 2021
  • Style : RPG
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E / PEGI 7
  • Développeur : Nintendo EPD et Grezzo
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Exclusivité Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 64,99 $ CA / 49,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

L’Avatar qui volait les visages

L’aventure de Miitopia transporte notre Mii au village Dudébu là où vivent paisiblement le Maire et ses concitoyens. Malheureusement, l’infâme Avatar du mal y est de passage et il jette un horrible sort sur les habitants. Celui-ci arrache alors les visages de plusieurs personnages qui se retrouvent sur différentes créatures de la région. Ne reculant devant rien, notre héros part à l’aventure avec la promesse de guérir le village de leur triste sort. Bien sûr, on rencontrera plusieurs personnages farfelus durant notre parcours et quelques-uns se joindront même à notre quête. Bref, êtes-vous prêt à affronter l’Avatar du mal et ses sbires ?

La magie est dans les Mii

Miitopia est un jeu assez léger comme les autres expériences auxquelles Nintendo nous a habitués. À travers notre parcours, notre Mii fait face à une multitude de situations spéciales qui vous feront probablement bien rire. D’ailleurs, c’est un peu par là que se cache la magie du jeu. En effet, le joueur a beaucoup de flexibilité sur les Mii participants à l’aventure et le design qu’on leur donne. Ainsi, j’ai eu beaucoup de plaisirs à y intégrer des gens inspirés de mon entourage comme Mélanie du podcast Geeks & Com’ me l’avait recommandé. Miitopia se joue un peu comme une pièce de théâtre puisqu’on nous présente toujours les personnages qu’on va rencontrer. On peut ensuite les personnaliser à notre guise comme tous les Mii.

l’aventure prend tout son sens quand j’invite ma grand-mère à être une prêtresse divine ou mon père à jouer au roi glouton

Selon moi, l’aventure prend tout son sens quand j’invite ma grand-mère à être une prêtresse divine ou mon père à jouer au roi glouton. Et, bien sûr, comme on peut aussi y ajouter nos amis très proches, on peut avoir de drôles de surprises. C’est surtout vrai avec nos trois compagnons de groupe qui sont le point central de l’histoire. Ils sont toujours en train de sortir de drôles de répliques qui ne font pas toujours du sens et les voir parfois se chicaner est plutôt loquace. Si vous n’êtes pas du genre à prendre le temps de tout personnaliser, il faut absolument le faire pour eux. Éventuellement, ça devient un peu redondant sur la longueur du jeu, mais c’est quand même amusant.

En dernier lieu, je vous recommande fortement de faire des sorties avec les différents personnages de votre groupe. Celles-ci se font de l’auberge et c’est ce qui leur permet de développeur leur relation grâce à des échanges qui me font toujours bien rire. En plus, ils deviennent plus efficaces en équipe et développent même certaines attaques pour mieux combattre. Bref, le jeu est très efficace dans son absurdité.

Une jouabilité facile d’approche

Ceux qui me suivent savent que je suis un fervent amateur de RPG et particulièrement de JRPG. Malheureusement, pour ceux qui ne sont pas familiers avec le genre, ce n’est pas toujours facile de se lancer. Des titres comme Yakuza : Like A Dragon, Dragon Quest XI ou SMT3 ne sont pas accessibles à tous. Alors, un jeu comme Miitopia est vraiment une belle initiation pour les plus jeunes ou les nouveaux initiés.

Je dis ça parce que la jouabilité est vraiment simplifiée. Il n’y a pas une tonne d’action à faire et ceux de nos compagnons de groupe sont automatisés. En fait, même les nôtres peuvent être contrôlés par l’intelligence artificielle si c’est ce qu’on préfère. D’autre part, les ennemis ne sont pas si agressifs. C’est rare qu’un groupe aille s’acharner sur un de nos personnages au point d’en arriver à bout. Alors, ça devient assez facile de garder tout le monde en vie et d’avancer.

Puis, Miitopia est assez simpliste dans ses éléments de RPG. Dans l’ensemble, nos personnages progressent assez naturellement via l’expérience qu’ils acquièrent. Il n’y a pas d’arbre de talents ou de compétences à attribuer tout se fait avec la nourriture qu’on trouve. C’est elle qui nous permet d’améliorer nos attributs comme notre attaque, notre défense, nos points de vie, etc. Et, il n’y a qu’un seul choix à faire avec chaque personnage pour personnaliser leur jouabilité et c’est de prendre une des six classes. Celles-ci sont d’ailleurs assez bien diversifiées pour que n’importe quelle combinaison soit efficace.

Enfin, même au niveau de l’équipement, c’est très facile de rester au-devant du jeu. Il suffit de se retrouver à l’auberge et de donner quelques pièces à notre personnage pour obtenir une meilleure arme ou habit. Bon parfois ils mettent la main sur le mauvais item et reviennent plutôt avec une banane, mais au moins on nous retourne l’argent.

Bien transposé sur la Switch

Finalement, j’ai encore Miitopia sur ma 3DS. Alors, je l’ai démarré pour voir à quoi ressemblaient les améliorations et on peut dire que Grezzo a très bien réussi. La résolution est complètement transformée et on ne voit pas du tout les pixels contrairement à l’ancienne version. Les textures sont plus lisses et les couleurs ressortent beaucoup mieux. Dans l’ensemble, j’avais assurément l’impression de jouer un titre de la Switch.

on peut vraiment leur donner un look plus réaliste

Ensuite, le titre a aussi eu droit à quelques nouveautés comme la personnalisation des personnages qui est un peu plus poussée. Je pense, entre autres, aux choix pour les coupes de cheveux qui ressemblent beaucoup plus à ce qu’on retrouve en vrai. Ajoutons à cela le fait qu’il y a beaucoup de choix de maquillages maintenant et on peut vraiment leur donner un look plus réaliste. Bref, je n’ai jamais eu autant l’impression que mes Mii ressemblaient beaucoup aux gens dont je les avais inspirés.

En dernier lieu, les chevaux font aussi une première apparition dans Miitopia. On peut en inviter un dans notre équipe et il va nous permettre de faire de puissantes attaques. C’est même possible de développer des liens avec celui-ci afin qu’il soit encore plus efficace pour vaincre l’Avatar du mal.

Verdict sur Miitopia

Pour conclure, Miitopia est un jeu sympathique qui s’inscrit bien dans le genre d’expérience que Nintendo veut offrir. À mon avis, il s’adresse plus à un public jeune ou des joueurs occasionnels. J’ai en tête, par exemple, quelqu’un qui se serait procuré une Switch pour Animal Crossing et qui veut maintenant passer à un jeu avec un peu plus de complexité. Pour un joueur un peu plus expérimenté, comme moi, je ne suis pas sûr que ce soit le genre d’expérience que je voulais voir Grezzo développé. Par contre, il y a toutes sortes de gamers en 2021 et Miitopia a assurément sa place.

Miitopia : une initiation aux RPG sur Nintendo Switch
Miitopia n'est peut-être pas le jeu que j'attendais en cette première moitié d'année, mais il s'inscrit bien parmi les expériences pour joueurs occasionnels que Nintendo veut offrir. C'est une très belle initiation pour ceux qui veulent tenter leur chance du côté des RPG et, en plus, il a eu droit à plusieurs belles améliorations en arrivant sur Switch.
7.5
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE