Shin Megami Tensei V

Shin Megami Tensei V : et le Nahobino tu deviendras !

Difficile de croire qu’il y avait encore jusqu’à tout récemment un dernier jeu Switch annoncé lors du dévoilement de la console qui n’était pas encore sortie. Et oui, presque cinq ans plus tard, Atlus nous offre enfin Shin Megami Tensei V un chapitre que les fans de la série attendaient depuis longtemps. Nintendo et Atlus avaient établi un important partenariat lors du cycle de vie de la Nintendo 3DS et ça continue. D’ailleurs, j’ai eu la chance de découvrir davantage la série grâce à plusieurs titres et des spin-offs comme Strange Journey Redux que je vous recommande. Mais bref, après tout ce temps d’attente, est-ce qu’on a le résultat attendu ?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 12 novembre 2021
  • Style : JRPG
  • Classement ESRB / PEGI ESRB M17+/ PEGI 16
  • Développeur : Atlus
  • Éditeur : SEGA
  • Langue d’exploitation : Sous-titres en français et voix en anglais ou en japonais
  • Disponible exclusivement sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch OLED
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par léditeur

Protéger ce qui reste de Tokyo

À l’instar d’autres épisodes de la série, Shin Megami Tensei V nous plonge dans la peau d’un étudiant trop curieux qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment. En examinant une rumeur voulant que des démons émergent d’un tunnel de Tokyo avec ses amis, notre protagoniste tombe inconscient lorsqu’un tremblement de terre frappe. Au réveil, il découvre une version très différente du Tokyo qu’il a connu. En effet, il s’agit plutôt d’un monde postapocalyptique qui est le centre d’une immense guerre entre anges et démons.

En parcourant le monde, il se fait rapidement encercler par un groupe de démons et, alors qu’il est sur le point de rendre l’âme, un curieux être du nom de Aogami lui sauve la vie. Les deux fusionnent et deviennent le Nahobino, un être tout puissant avec un immense potentiel de pouvoirs. Or, notre rôle sera de travailler avec une organisation secrète afin d’empêcher le monde des humains qui reste de cette infâme guerre. Parallèlement, notre personnage fera tout pour développer ses nouvelles habiletés et apprivoiser les démons afin de gagner la bataille.

Bref, pour les fans de la série, ce n’est rien de très inhabituel. Cependant, il est un peu plus poussé du côté narratif si je le compare à un SMT3 paru en version HD plus tôt cette année. D’abord, il y a plus de personnages secondaires, l’histoire tient un peu plus la route et il y a plus de choix de discussions. D’un chapitre à l’autre, on a droit à de belles cinématiques avec une narration complète qui est très à point sans tomber dans les dialogues trop longs comme Persona. De plus, comme les autres titres de la série, Shin Megami Tensei V mélange bien son côté très sombre avec un peu d’humour noir bien placé.

Shin Megami Tensei V

Un contrôle complet sur presque tout

Selon moi, ce que les amateurs de la série vont adorer, c’est la jouabilité. Premièrement, SMTV n’est vraiment pas un jeu facile. Atlus vous plonge dans l’action avec très peu d’explications et un seul faux pas peut mener à notre mort. Ainsi, il faut avancer un combat à la fois, sauvegarder régulièrement et ne pas prêcher par un excès de confiance, car ça pourrait vous coûter cher. Même moi qui est habitué avec le genre, j’ai dû recommencer à quelques reprises en étant imprudent.

Shin Megami Tensei V prend une approche assez classique avec ses combats au tour par tour. C’est donc grâce aux attaques de notre Nahobino et notre groupe de trois démons apprivoisés qu’on avance dans l’histoire. Comme tout bon jeu du genre, ça prend un certain équilibre dans notre équipe et surtout ça prend un mélange de magie. Chaque démon possède des résistances et des faiblesses contre certains éléments de magie et il faut apprendre à bien les exploiter. Comme il y a une énorme variété d’ennemis, l’aspect découverte et analyse des créatures est toujours très présent. C’est ce qui vient chercher mon côté stratégique d’autant plus que plusieurs combats sont encore plus difficiles que les autres.

C’est le cas des boss qui représentent souvent une sorte de test pour voir si on doit continuer de grinder un peu plus d’expérience ou pas. À ce niveau, SMTV est assez exigeant et va vous forcer à vous battre beaucoup à chaque étape de l’histoire. Je vous recommande d’ailleurs fortement de tenter d’éliminer chaque Mitama que vous croisez pour progresser plus rapidement. Bref, si vous aimez le grinding et voir votre groupe s’améliorer, c’est le jeu ultime pour ça.

Mille et une possibilités

L’autre élément que les fans vont aimer, ce sont les nombreuses possibilités. Comme avec SMT4, Shin Megami Tensei V est un jeu de capture de démons et, comme Persona 5, il est question de négociation. Or, lorsqu’on engage le combat, on peut immédiatement choisir de parler à la créature. Lui parler mène à des choix de dialogues qu’on doit évaluer judicieusement. Ce n’est pas facile, mais si vous réussissez, il viendra se joindre à votre cause.

Puis, c’est ce qui m’amène à parler des fusions. Parce qu’encore une fois, ils représentent un élément clé de la jouabilité. En fusionnant nos démons, on peut créer des créatures encore plus fortes et leur transmettre les meilleures capacités. D’ailleurs, je vous recommande de ne pas hésiter et vous lancer rapidement dans la fusion parce que c’est la meilleure manière d’avancer. À chaque niveau gagné par votre Nahobino, il y a de nouveaux démons à créer par la fusion. Ceux-ci sont de plus en plus puissants et c’est ainsi que vous allez trouver des démons qui vous complètent bien.

Sinon, il y a aussi les essences qui sont très importantes. Celles-ci nous permettent d’acquérir les compétences et les résistances d’autres créatures pour les attitrer aux membres de notre équipe. Par exemple, j’avais beaucoup de difficulté contre un Boss qui faisait des attaques de feu; la faiblesse de mon protagoniste. En allant lui attribuer l’essence de la résistance au feu d’un autre démon, j’ai pu le traverser sans soucis. Bref, en mélangeant les essences des démons on peut se forger l’équipe ultime qui répond à notre style de combat.

Shin Megami Tensei V

L’importance d’explorer

Bien sûr, tous ces éléments peuvent être améliorés avec l’exploration et c’est payant dans Shin Megami Tensei V. Évidemment, il y a les nombreuses quêtes secondaires vous permettant de renforcer le groupe et obtenir toute sorte d’items utiles. D’ailleurs, à ce niveau, il y a plusieurs quêtes qui sont extrêmement difficiles et vous forceront à revenir plus tard pour compléter le tout.

Mais, c’est surtout les éléments qui vous permettent d’obtenir des points de gloire qui vont vous aider. Que ce soit par les gros cristaux ou les Miman à trouver, il y a plusieurs raisons d’explorer. Ces points de gloire peuvent ensuite être échangés contre différents attributs pour aider votre Nahobino ou vos fusions. De plus, en détruisant les portails de démons sur le terrain, on débloque de nouveaux attributs à échanger.

Enfin, l’exploration peut aussi vous servir à découvrir de nouveaux démons. Shin Megami Tensei V offre une énorme variété de créatures et ils ont chacun leur endroit de prédilection. En cherchant dans tous les recoins, on peut trouver notre prochain compagnon de choix qui pourrait faire la différence. Bref, c’est du temps de qualité qui est loin d’être mal investi.

Une première dans l’Unreal Engine

Ensuite, si on se tourne du côté du visuel, l’équipe est passée au moteur graphique Unreal Engine pour la première fois. C’est sans doute ce qui explique le plus long temps de développement, mais ça le sert quand même bien. Malgré des ralentissements et le fait que le jeu tire de la patte visuellement par rapport à la compétition, le résultat est concluant. Du côté des designs des monstres, par exemple, c’est plus poussé et détaillé. Il y a, entre autres, quelques Boss qui sont plus gros que nature et qui font peur lorsqu’on les croise pour la première fois.

Au niveau du décor, de la musique et des effets sonores, c’est aussi très immersif. Le Tokyo qu’on visite dans Shin Megami Tensei V n’est pas un monde postapocalyptique comme nous sommes habitués à voir. Celui-ci est plutôt couvert de sable qui brille ce qui est beaucoup plus apaisant. Bien sûr, on retrouve aussi plusieurs reliques de la civilisation complètement en ruine ce qui nous immerge dans l’univers.

Même au niveau du design du personnage principal, je trouve que l’équipe a su faire du bon boulot. Notre protagoniste a effectivement des allures d’une divinité surhumaine avec des couleurs très brillantes et une longue chevelure assez particulière. D’ailleurs, dans les cinématiques, tout est mis encore plus en évidence et on a droit à d’excellentes animations.

Shin Megami Tensei V

Verdict sur Shin Megami Tensei V

Pour conclure, Shin Megami Tensei V est un excellent JRPG qui s’adresse davantage aux vétérans purs et durs du genre qui sont en quête d’un bon défi. Il y a beaucoup de personnalisation, de combinaison à faire et de stratégies à développer pour progresser dans l’aventure. Heureusement, l’action nous entraîne rapidement dans l’univers et on y accroche très facilement. Avec un peu de patience et beaucoup de grinding vous allez être très bien servi par le plus récent titre de la série.

Shin Megami Tensei V
Shin Megami Tensei V : et le Nahobino tu deviendras !
On aime
Le côté stratégique de la jouabilité
Le jeu offre un bon défi pour les vétérans
Les multiples fusions et ramifications possibles
Le design des monstres et du protagoniste
Le côté exploration qui est pertinent
La quantité de contenu assez imposante
On aime moins
Les ralentissements de la fréquence d'image
La résolution basse et les couleurs un peu grises
9
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE