Après une version sortie tout droit de la 23e Ludum Dare (événement de développement de jeu indépendant), Inside My Radio a pu voir le jour grâce au soutien de Seaven Studio, pour développer le titre de Turbodindon sur PC. Depuis, le jeu s’est vu porter sur Xbox One, pour enfin arriver sur la console de Sony en ce début d’année. Il était temps de mettre la main dessus.

Fiche technique

  • Date de sortie : 11 mai 2015 (PC), 18 septembre 2015 (Microsoft Xbox One), 19 janvier 2016 (SCEA et SCEE)
  • Style : Plate-Forme / Rythme
  • Classement ESRB / PEGI : E / PEGI 7
  • Développeur : Turbodindon / Seaven Studio
  • Éditeur :  Iceberg Interactive 
  • Langue d’exploitation : Textes en Français
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC
  • Évalué sur PlayStation 4
  • Prix lors du test : 14,99 $ /14,99 €  sur Steam, Xbox Store, PlayStation Store
  • Site officiel

Beat It !

Bombox est en danger. La musique se meurt et seul Taek pourra sauver la situation, avec l’aide de deux alliés atypiques. Pour ce faire, s’ils sont libres de se déplacer sans contraintes (grâce au stick directionnel), nos avatars ne peuvent pas progresser sans suivre le rythme imposé par son environnement. Vous devrez donc agir en fonction du tempo imposé par le niveau pour dasher, sauter ou effectuer un plongeon au sol. Une limite totalement volontaire de la part des développeurs, créant un level design fort appréciable, bien qu’inégal, et construit sur l’aspect visuel et sonore. Cela a aussi une incidence sur la difficulté d’Inside My Radio, loin d’être un titre abordable de prime abord.

Cependant, même si chaque mouvement permet de proposer un semblant de mix via le gameplay du joueur, rendant ainsi notre progression plus ou moins unique sur le plan musical, l’ambiance n’est entièrement personnalisable qu’à de rares moments. D’autant plus rare que le jeu se termine très rapidement. Comptez 1 h 30 pour faire le tour du mode de jeu principal, agrémenté de clins d’œil culturels bienvenus, et d’un mode contre la montre pour ceux qui souhaitent battre des records, mais qui restera anecdotique pour la plupart des joueurs.

Music in the Air

En soit, l’expérience vidéoludique proposée par Turbodindon et Seaven Studio se veut simpliste, tout en voulant rendre un hommage au monde culturel musical. Une intention de départ à moitié réussie malheureusement, et ce à cause d’un problème de constance concernant le level design. C’est l’élément en deçà des autres, car inégale sur l’ensemble du titre. Si certains niveaux sont très réussis, d’autres, comme le boss de fin, ne semblent pas maîtrisés, donnant l’impression d’une simple progression linéaire sans grande conviction, et ne profitant pas au maximum de la mécanique de gameplay instaurée. Parfois même, faisant fluctuer la difficulté de manière incompréhensible, passant d’une zone impossible, à une autre bien trop simple.

Dommage, tant l’effort sur les thèmes musicaux est porté à l’extrême dans Inside My Radio, malgré une sélection drastique : Electro, Reggae et Disco seront vos trois genres de prédilection, avec l’apparition de certains moments plus Rock. Mais c’est tout… Tant de possibilités auraient pu être envisagées pour la création de niveaux supplémentaires, avec des ambiances du monde par exemple, ou des zones au style de musique plus urbain. Mais les développeurs ont souhaité axé leur jeu sur la qualité que la quantité. Un choix logique et salué.

Conclusion

Inside My Radio part d’un concept limité propre aux concours tels que la Ludum Dare pour nous offrir un titre complet d’une très grande qualité, mais n’exploitant pas à fond son propos et ses ambitions. Côté artistique, la barre est très haute, mais son manque de constance et de contenu pénalise grandement le titre. Il reste néanmoins l’un des jeux indépendants les plus marquants de 2015 à n’en pas douté, même s’il aura du mal à faire face à un concurrent féroce, arrivant lui aussi sur la console de Sony d’ici quelques jours : Crypt of the Necrodancer.

Inside My Radio Trek

NOTES
Niveau d'enthousiasme
7
PARTAGER
Rédacteur en Chef de la section Jeu Vidéo, administrateur d'une association sur la thématique du Jeu, et grand aficionado du domaine numérique. Passionné de Cinéma, de musique, de dessin, de jeu, de littérature, de NBA, et de la vie en général.