Mario Golf Super Rush : un élan dans l’herbe longue

J’ai toujours aimé les jeux de sports mettant en vedette Mario et encore plus les Mario Golf. Cependant, contrairement à plusieurs, ma passion n’a pas commencé avec le jeu sur N64, mais bien avec celui sur Game Boy Color. J’ai dû passer une centaine d’heures avec cette cartouche et c’est la difficulté ainsi que les éléments RPG qui ont pris toute mon attention. Plusieurs itérations plus tard, ce sont d’ailleurs encore des éléments que je recherche activement. Or, pour la première fois depuis longtemps, la bande-annonce de Mario Golf: Super Rush présentait un nouvel élément de jouabilité rafraichissant: le Speed Golf qui m’a vraiment mis l’eau à la bouche. Était-ce suffisant pour satisfaire mes ardeurs ?

Fiche Technique de Mario Golf: Super Rush

  • Date de sortie : 25 juin 2021
  • Style : Jeu de golf
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : Camelot Software Planning
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Exclusivement sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 44,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Au tour de votre Mii d’être la star du golf

L’aventure solo commence avec votre Mii qui est une recrue de la fédération de golf invité à développer ses talents de golfeur. Sur la réserve de golf, il retrouve Fred Lafonce, Toadette et Boo qui sont aussi de nouveaux joueurs assoiffés de compétition. Comme toujours, il faudra grimper les échelons et traverser les défis pour rejoindre les autres légendes du golf dont Mario et ses amis font partie.

Évidemment, à travers le parcours de Mario Golf: Super Rush, notre personnage va développer de nouvelles techniques, affronter de coriaces adversaires et découvrir plusieurs secrets. D’ailleurs, plusieurs défis sont un peu plus difficiles et nous forcent à parfaire différents aspects de notre jeu. Dans l’ensemble, je n’ai pas vraiment eu de difficulté à compléter la trame narrative qui fut trop courte à mon goût. À l’exception peut-être de la vallée des vents qui, selon moi, est un des défis les plus difficiles de la série. Malheureusement, par la suite le jeu ne retrouve jamais vraiment cet élan ce que je trouve dommage.

Mario Golf: Super Rush Mii et Boo

En plus, il faut vraiment creuser et parler à plusieurs personnages pour trouver des défis supplémentaires. Le titre renferme quelques secrets bien gardés et je ne crois pas encore avoir tout trouvé au moment d’écrire ces lignes. Ça m’amène aussi à parler du monde qui, bien que rempli de personnages, m’a paru vide. En effet, le fait qu’ils ont si peu à dire (souvent seulement deux à trois lignes) n’aide vraiment pas à rendre notre parcours vivant. Finalement, j’ai vite commencé à passer tout droit juste pour me concentrer sur les allées de golf.

Mario Golf: Super Rush sans les tournois

Ensuite, c’est étrange à dire, mais Mario Golf: Super Rush n’a pas vraiment de tournoi de toute son aventure solo. Je trouve ça vraiment dommage parce que pour moi ça fait partie intégrante de l’expérience. Je me souviens très bien de ces compétitions contre une dizaine de joueurs dans les épisodes précédents et ça m’a beaucoup manqué ici. Surtout qu’il y avait toujours 2 ou 3 golfeurs avec des attributs bien meilleurs que les miens et qui me forçaient à rehausser mon jeu de plusieurs crans.

Mario Golf: Super Rush Mii désert

À la place, on a principalement des compétitions en solo et quelques parties avec 2 ou 3 adversaires. Je trouve que ça limite beaucoup le jeu. C’est d’autant plus dommage considérant que l’ajout du mode Speed Golf amène un certain renouveau dans nos parties. Le fait d’être pressé par le temps nous force parfois à commettre des erreurs tout comme être pulvérisé par l’ennemi.

De plus, plusieurs parcours sont assez sinueux et truffés d’embuches qu’il faut éviter. Ainsi, c’est loin d’être une balade de plaisance de traîner son sac de golf et se rendre à notre balle. Ultimement, j’aurais aimé que ce soit même un peu plus poussé avec des Power-Ups de plus ou plein de carapaces sur le terrain pour rendre le tout encore plus chaotique. Enfin, même au niveau du nombre de terrains, c’est plutôt mince et on fait rapidement le tour.

Une technique à point

Malgré les soucis mentionnés, on ne peut pas reprocher à Camelot la qualité de la jouabilité. Mario Golf: Super Rush fait progresser la jouabilité dans la bonne direction à mon avis. C’est surtout grâce au télémètre et à l’altimètre qui nous permettent d’analyser avec encore plus de précision les subtilités de chaque terrain. Avec ces outils, on voit beaucoup mieux les dénivelés et ça nous permet d’être en meilleure posture pour le prochain coup.

D’autre part, la nouvelle jauge de coup représente beaucoup mieux la réalité du golf. En effet, dans cette édition, on commence avec la puissance sur la jauge suivie de la précision. Or, c’est loin d’être facile d’arrêter la flèche exactement au bon endroit ce qui mène souvent à un coup en slice ou en hook. Et, si vous avez déjà fait du golf dans votre vie, vous êtes probablement très familier avec cette réalité. Ce n’est pas facile de maîtriser ce sport et c’est bien repris ici.

Mario Golf: Super Rush Pauline

En dernier lieu, Mario Golf: Super Rush maximise bien aussi la technique avec les approches et les coups lobés. On retrouve assez rapidement des terrains arides qui ne sont pas évidents à naviguer. Je me suis retrouvé à quelques reprises coincées malgré moi devant des collines pratiquement infranchissables, des terrains trempés ou enneigés. Qu’importe le défi devant nous, on apprend à la dure et on finit par développer les bonnes techniques pour passer à travers. J’ai bien aimé cette portion du jeu et j’ai effectivement senti une progression rapide dans mon jeu. Bref, on ne peut pas nier que Camelot maîtrise très bien sa technique.

Mieux avec les Joy-Con ?

Normalement, je joue uniquement sur ma Nintendo Switch Lite, mais le nouvel épisode de cette série m’a poussé à ouvrir ma Switch régulière. La raison étant que je voulais tester le motion sensor avec les Joy-Con. J’ai encore de bons souvenirs du golf dans Wii Sports et Everybody’s Golf VR n’était pas si mal aussi. Cependant, la Wii Remote et les Move ne sont pas aussi avancés que la plus récente manette de Nintendo et on le ressent bien.

Effectivement, la technologie de vibration dans la manette doublée de celle qui capte notre motion est franchement efficace. Rien ne va remplacer l’effet de tenir un vrai bâton de golf, mais Mario Golf: Super Rush répond vraiment bien à notre élan. Ça prend un bon ajustement, mais c’est rapidement devenu ma méthode préférée de jouer. En plus, les vibrations sont aussi à point puisqu’elles répliquent l’impact de notre bâton avec la balle. Bref, il s’agit d’un autre point qui favorise la jouabilité.

Visuellement, on ne peut pas non plus lui reprocher grand-chose. Le titre est coloré, les parcours profitent de décors variés et les personnages ressortent bien. Il est aussi stable et je n’ai pas eu de problème de ralentissement de fréquence d’images. Les différents personnages ont même droit à de jolis costumes de golf qui cadrent parfaitement. J’aime particulièrement ceux de Wario et Waluigi qui ont beaucoup de style. Bref, même si la console est maintenant vieille de 4 ans, elle tient encore.

De nouveaux modes amusants

Puis, au niveau des modes, bien sûr on retrouve le golf à la sauce classique où c’est chacun son tour et on veut juste avoir le meilleur pointage. Par la suite, j’ai parlé de Speed Golf que les développeurs ont traduit par Golf Rapide et il faut à la fois avoir le plus bas score et le temps de déplacement le plus rapide. J’avoue que je me suis plu à frapper de plein fouet mes adversaires sur le terrain et essayer de maximiser mes déplacements pour me rendre à ma balle le plus rapidement possible. C’est surtout drôle de voir Wario se propulser vers ses adversaires et les écraser d’un bon coup de ventre. Par contre, j’aurais voulu que Camelot pousse le tout encore plus loin avec des carapaces, des peaux de bananes et plus sur le terrain. Ce serait même encore plus magique que Nintendo nous donne des voiturettes de golf la prochaine fois.

Mais le plus cool de Mario Golf: Super Rush, c’est assurément la bataille de Golf. Celle-ci place quatre golfeurs au centre d’une arène et il faut être le premier à rentrer notre balle dans trois des trous. C’est assez intense comme le nombre de coups n’est pas important et il n’y a que neuf trous dans l’arène. Or, dès qu’une balle rentre, le trou est désactivé et il faut passer au suivant. Alors, une fois que tout le monde a deux points et que les quatre joueurs se battent pour le même dernier objectif, disons que l’intensité se décuple. J’ai tout de suite pensé au mode Battle de Mario Kart à cause du nom et des couleurs similaires. Bref, c’est un ajout qui ait grandement la bienvenue, mais il n’y a qu’un tableau ce qui me donne l’impression d’une occasion manquée.

Mario Golf: Super Rush bataille

Tester ses aptitudes en ligne

Bien sûr, c’est toujours difficile de tester des modes en ligne avant un lancement. J’ai essayé à plusieurs moments de la journée et j’ai seulement réussi à faire deux parties. Franchement, je n’aurai pas beaucoup de choses à dire de toute manière parce que ce sont essentiellement les mêmes modes que hors ligne. Il n’y a rien de supplémentaire. On peut jouer en multijoueur local ou en ligne et faire n’importe lequel des trois modes.

Retrouvez aussi notre test de Mario Tennis Aces par ici.

Verdict sur Mario Golf: Super Rush

En terminant, j’avais de grandes attentes envers ce Mario Golf: Super Rush et j’avoue avoir été un peu déçu. Il y a plusieurs éléments qui m’ont laissé sur ma faim comme l’aventure principale courte qui manquait un peu de vie. De plus, les tournois faisaient toujours partie intégrante de l’expérience et ils sont absents cette fois. Malgré tout, la jouabilité a évolué dans la bonne direction et les nouveaux modes Bataille et Golf Rapide sont excellents, mais pas assez développés à mon goût. Même au niveau du nombre de parcours, ça m’a semblé un peu mince. Bref, j’espère que Camelot pourra travailler sur ces points dans le futur et nous offrir un Mario Golf plus complet.

Mario Golf Super Rush : un élan dans l’herbe longue
Mario Golf: Super Rush introduit de nouveaux modes ingénieux avec le Golf Rapide et le mode Bataille. Camelot est à son sommet au niveau de la technique de golf et de la jouabilité dans son ensemble. Je vous recommande d'ailleurs fortement de l'essayer avec les Joy-Con puisque ça augmente beaucoup l'immersion. C'est juste dommage que l'aventure solo manque un peu de punch et que les tournois ne fassent plus partie de l'expérience golfique. En espérant que le prochain sera un peu plus complet.
7
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE