Pokémon Legends Arceus

Pokémon Legends: Arceus évolue la série avec un monde ouvert exaltant

Pendant qu’un autre studio s’occupait des remakes de Pokémon Diamond et Pearl, Game Freak planchait sur une itération originale de la populaire franchise. Après 25 ans à surfer sur la vague, disons que ça prend un peu de renouveau. J’avais d’ailleurs bien aimé que l’équipe aborde dans ce sens pour Let’s Go Pikachu et Eevee en 2018. Avec Pokémon Legends : Arceus, les développeurs ont poussé encore plus dans cette direction en proposant plusieurs nouveaux concepts rafraîchissants. Est-ce que le résultat est concluant ? Est-ce l’évolution de la série que plusieurs attendaient depuis un moment ?

Fiche Technique de Pokémon Legends: Arceus

  • Date de sortie : 28 janvier 2022
  • Style : Action-Aventure / RPG
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E/ PEGI 3
  • Développeur : Game Freak
  • Éditeur : Nintendo et The Pokémon Company
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible exclusivement sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch OLED
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par léditeur

Une expédition à Hisui

L’histoire débute avec notre protagoniste qui rejoint un village et se mêle au groupe de la Galaxy Expedition Team. Leur objectif principal est de faire de la recherche sur les Pokémons et résoudre les mystérieux phénomènes de la région. Le tout va se faire grâce à de multiples tâches et de grandes expéditions à accomplir au nom du groupe.

Je vous laisse découvrir les nombreuses surprises qui vous attendent dans l’histoire. J’ajouterais juste un petit mot pour dire que ça vaut la peine de se rendre jusqu’au bout.

Pokémon Legends: Arceus

Une jouabilité revue

D’abord, comme Pokémon Legends: Arceus repense plusieurs concepts de la série, mon test sera plus descriptif qu’à l’habitude. Ainsi, pour la toute première fois, Game Freak plonge les joueurs dans un environnement 3D ouvert où les Pokémons vivent librement dans leur habitat respectif. La première fois qu’on met les pieds en dehors du village et qu’on découvre tous ces Pokémons prêts à se battre ou être capturés, c’est difficile de ne pas s’emballer. On ne voit carrément pas la fin du paysage tellement il y a des recoins potentiels à explorer. Je sais que cette comparaison a été galvaudée, mais c’est là que j’ai eu mon moment « Breath of the Wild ».

Parce qu’à l’instar de l’autre série de Nintendo, plusieurs conventions ont été réécrites pour donner naissance à Pokémon Legends: Arceus. Comme la capture de Pokémons qui est un mélange de Let’s Go et des jeux classiques. C’est-à-dire qu’avec un peu de furtivité, on peut lancer notre Pokéball et espérer en attraper un d’un seul coup ce qui était ma tactique de prédilection. Cependant, ce n’est pas si facile parce qu’il faut viser pour que notre balle atterrisse bien. Il faut être prudent parce que c’est plus facile d’atteindre la cible en étant proche, mais ça nous met aussi plus à risque d’effrayer la créature. Mieux vaut bien se servir de l’herbe longue et pratiquer des lancer de loin. Ou encore, on met la main sur plein de différents items qui peuvent servir de leurre ou de distraction pour nous aider. D’ailleurs, à ce niveau les possibilités sont vraiment nombreuses.

Sinon, on peut y aller de manière classique en le combattant, en l’affaiblissant et en terminant avec une Pokéball. J’adore ce mélange et ça rend le tout plus dynamique que jamais.

La recherche au premier plan

Puis, j’ai toujours trouvé ça intéressant de voir Ash (Sasha) dans l’animé analyser chaque nouveau Pokémon qu’il rencontrait avec son Pokédex. Eh bien, Pokémon Legends: Arceus reprend en quelque sorte le concept en nous donnant des petites tâches à faire pour mieux comprendre chaque créature. Par exemple, il est question d’attraper le même Pokémon, 1, 2, 4, 8 fois, le voir faire une certaine attaque à répétition, l’attraper sans se faire repérer et d’autres tâches du genre.

Plus on capture de Pokémons et complète ces sous-tâches, plus le professeur nous donne des points ce qui nous permet d’augmenter notre rang avec Team Galaxy. C’est en gagnant ces rangs qu’on débloque de nouveaux items à confectionner comme des Pokéballs et des Potions avec des matériaux qu’on trouve durant les expéditions. Bref, tout comme avec Let’s Go, le jeu nous récompense lorsqu’on attrape plusieurs fois le même Pokémon et nous encourage à analyser chacun. Bien sûr, tout ça est secondaire et si vous voulez juste vous rendre au bout, c’est possible d’ignorer tout ça. Néanmoins, selon moi les fans vont adorer.

Enfin, Pokémon Legends: Arceus nous réserve aussi un grand nombre de quêtes secondaires qui nous amène à découvrir le jeu de différentes manières. Que ce soit avec des tâches à faire de soirs, avec certains Pokémons à capturer ou des objets à ramener, il faut explorer. Éventuellement, je me suis lassé un peu et j’ai plutôt opté pour avancer la quête principale. Par contre, je compte bien y retourner pour tout compléter.

Pokémon Legends: Arceus

Quelques ajustements

Ensuite, je m’en voudrais de ne pas parler de petits ajustements que le studio Game Freak a apportés et qui améliorent l’expérience. Par exemple, on a beaucoup de flexibilité en ce qui concerne les quatre habiletés qu’on veut attribuer à chacun de nos Pokémons. C’est très facile de les interchanger selon nos préférences. D’autant plus qu’on peut jouer avec nos stratégies en échangeant nos types d’attaques.

Un autre élément que j’ai bien aimé, c’est que le jeu nous laisse décider exactement quand on veut faire évoluer nos Pokémons. Lorsqu’on a atteint le bon niveau, il suffit d’aller dans le menu et appuyer sur X. C’est beaucoup moins compliqué que de devoir appuyer sur B chaque fois qu’on gagne un niveau comme c’était le cas jusqu’ici.

Enfin, il y a plusieurs combat dont ceux de fin de niveau qui sont plus difficiles tout comme ceux contre les Pokémons Alpha. On a vraiment un sentiment de progression et on a envie de retourner dans les anciennes zones une fois qu’on est plus fort pour les capturer. En plus, on peut facilement se déplacer par la téléportation entre les camps ainsi, même si les zones sont immenses, ce n’est jamais trop.

Ce que j’attendais de la Switch

Lorsque Nintendo a annoncé la sortie d’une console hybride, j’étais très excité de voir certaines franchises passer d’un petit écran à la télévision. Malheureusement, j’ai trouvé que le saut de Pokémon Épée et Bouclier ne répondait pas visuellement exactement à mes attentes. Il manquait ce petit « oumph » de magie que j’ai retrouvé ici la première fois que je suis partie en expédition. Je sais qu’il y a eu des commentaires négatifs sur le visuel récemment, mais pour moi c’est exagéré. Vrai qu’on est encore loin des autres consoles et même qu’il tire de la patte face à BotW. Par contre, la modélisation des Pokémons est très réussie tout comme leurs animations. Considérant à quel point il y en a une très bonne variété, je trouve que c’est une belle réussite.

Même les temps de chargement lorsqu’on visite une nouvelle région sont raisonnables et, du côté de la fluidité, c’est impeccable. Sans oublier que Pokémon Legends: Arceus n’a pas vraiment de bogue. Disons que c’est assez rare dans des jeux à monde ouvert… Le seul soucis que j’ai vu c’est vers la fin du jeu certains Pokémons reculaient sèchement d’un trait comme un bogue d’animation. Cependant, c’est assez mineur, sauf que j’ai raté un ou deux lancées de Pokéball à cause de ça.

Toujours du côté du visuel, j’ai été impressionné de voir la grosseur imposante de certains comme Onix. Ça nous donne une nouvelle perspective sur plusieurs un peu comme avec New Pokémon Snap. Mais ce n’est pas juste les Pokémons qui nous donnent un effet de grandeur, plusieurs grottes, des lacs et des îles sont aussi imposantes. Il n’y a aucun jeu de la série qui m’avait amené à ce niveau-là au point de vue de l’immersion.

Pokémon Legends: Arceus

Verdict sur Pokémon Legends: Arceus

Pour conclure, Pokémon Legends: Arceus est une excellente aventure qui prouve à quel point c’est payant de faire les choses différemment. La recette a été retravaillée à plusieurs niveaux et ce sont tous des changements que j’ai beaucoup appréciés. D’après moi, c’est la tangente que la série doit poursuivre pour perdurer un autre 25 ans et amener ou récupérer des fans. Bref, si les derniers titres vous ont un peu ennuyé par leur redondance, celui-ci devrait raviver votre flamme.

Pokémon Legends Arceus
Pokémon Legends: Arceus évolue la série avec un monde ouvert exaltant
On aime
L'aspect monde ouvert et l'exploration
Le mixte hybride pour la capture des Pokémons
Le développement du Pokédex
Les nombreux items à utiliser pour distraire ou attirer les Pokémons
La flexibilité avec les habilités
La modélisation des Pokémons
On aime moins
Des quêtes secondaires un peu redondantes
Bogue mineur d'animation vers la fin
Nintendo est encore à la traîne visuellement
9
Print Friendly, PDF & Email