Avant-propos: Le test qui suit contient des éléments de l’opus Iron From Ice, ainsi que de The Lost Lords. Même s’Ils ne divulguent rien de déterminant sur le jeu, il est nécessaire de l’avoir fait si vous souhaitez comprendre correctement les lignes qui suivent. Vous voilà prévenu.

Nous voilà à la moitié de notre aventure sur Game Of Thrones A Telltale Games Series, avec la sortie de ce troisième épisode, intitulé The Sword in the Darkness. Cet opus voit enfin la conséquence de nos choix être pris en compte, pour le bonheur de tous… et peut-être pour le malheur de nos personnages aussi.

Fiche technique

  • Date de sortie : 24 mars 2015
  • Style : Aventure / Point&Click
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 18
  • Développeur : Telltale Games
  • Éditeur : Telltale Games
  • Langue d’exploitation : Voix et Textes en Anglais
  • Disponible sur PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One, Xbox 360, PC et iOS
  • Évalué sur PC.
  • Prix lors du test : 27,99€ / 29,99$ Steam 5,99€ / 4,99$ Xbox360, XBoxOne, PS4

There is only one God, his name is Death

Cet épisode de Game of Thrones reste neutre à tout événement extérieur, laissant la situation de chacun dans un véritable status quo

Refaisons vite fait un point sur l’histoire à ce moment du jeu. Gared réussit tant bien que mal à se faire respecter et à s’intégrer à la garde de nuit, jusqu’à l’apparition d’un personnage atypique parmi les Corbeaux. La maison Ironrath voit l’arrivée des Whitehill, famille rivale à celle des Forrester, pour en prendre le contrôle total. Le retour de Malcom et d’Asher se trouve être plus laborieux que prévu. Et pour finir, Mira doit choisir entre Tyrion Lannister et Margaery Tyrell, en fonction de la survie de sa famille, pendant qu’elle-même doit faire face à ses actes lors du dernier épisode.

En ce qui concerne le soin apporté à l’environnement et la direction artistique, ainsi que la bande-son et la maniabilité, rien n’a changé. Je vous propose donc de revenir sur le test de Iron From Ice pour de plus amples informations.

Si l’ambiance a l’air d’être totalement mouvementée, au dénouement inimaginable, sachez qu’en vérité ce n’est vraiment pas le cas. Cet épisode de Game of Thrones reste neutre à tout événement extérieur, laissant la situation de chacun dans un véritable status quo, hormis pour Gared qui se voit dès le début contraint à réfléchir sur le message antemortem de Lord Forrester. Dommage, quand on voit que nos choix du premier épisode commençaient à influencer la trame principale de The Sword in the Darkness. Et même de ce côté, l’ensemble reste assez timide.

Not Today

tout ce contenu aurait pu être condensé, et n’est sauvé que par la maestria avec laquelle les développeurs ont réussi à l’intégrer dans l’un des évenements majeurs de l’oeuvre de George R.R Martin.

Ce n’est malheureusement pas le seul point négatif qui ressort de cet opus. Non content de ne pas avancer de façon significative dans l’intrigue, malgré l’apparition d’un personnage fétiche à la série (ainsi que l’un de ses grrooosss animaux symboliques), cette sensation de stagner s’accompagne à une sensation de véritable impuissance à Ironrath. Certes, cela est voulu et fonctionne très bien, mais représente une trop grande part de notre temps de jeu.

En clair, une bonne partie aurait pu être synthétisée en un morceau plus court et intégrée dans l’épisode précédent par exemple. On se demandera alors l’utilité réelle de The Sword in the Darkness ce qui est assez rageant quand on sait que Telltale Games apportera 6 épisodes au lieu de 5 dans Game of Thrones.

Alors attention, je vous vois déjà râler derrière votre écran. Oui cet opus est bien écrit, et apporte quelques implications personnelles intéressantes, comme vos choix en face d’un Dragon, ou Gared qui doit lutter contre son envie de trucider un nouveau membre de la Garde de Nuit. Il y a aussi quelques scènes d’action bien maîtrisées, et un final plutôt intéressant. Malheureusement tout ce contenu aurait pu être condensé, et n’est sauvé que par la maestria avec laquelle les développeurs ont réussi à l’intégrer dans l’un des évenements majeurs de l’oeuvre de George R.R Martin.

Conclusion

Malgré un ensemble toujours aussi bon et travaillé de la part de Telltale Games sur Game of Thrones, il est difficile de ne pas considérer The Sword in the Darkness comme un banal épisode de transition. Il est certain en revanche que le studio garde pas mal de cartes dans ses mains pour nous tenir en haleine, mais on aurait aimé en voir quelques-unes en plus ici aussi. Espérons que le prochain épisode relève le niveau, surtout quand on considère le second opus de Tales From the Borderlands.

Game of Thrones The Sword in the Darkness 3

NOTES
Niveau d'enthousiasme
6.5
PARTAGER
Rédacteur en Chef de la section Jeu Vidéo, administrateur d'une association sur la thématique du Jeu, et grand aficionado du domaine numérique. Passionné de Cinéma, de musique, de dessin, de jeu, de littérature, de NBA, et de la vie en général.