La Nintendo Switch fête aujourd’hui officiellement ses deux ans d’existence. Fort de plus de 31 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, la machine hybride semble avoir le vent dans les voiles.

Soudainement, une énorme quantité de jeux et de studios qui avaient levé les yeux sur la Wii U veulent mettre leur jeu sur la console. Or, c’est ce qui permet, cette fois, à Nintendo de plaire à un éventail de joueurs plus large que jamais. Des indies les plus attendus aux AAA provenant directement de la compagnie, les 24 premiers mois ont été fastes pour les propriétaires de la plate-forme.

L’équipe a profité de ce deuxième anniversaire pour faire une liste des vingt jeux incontournables de la Switch selon nos rédacteurs. Le tout est séparé en 10 jeux exclusifs et 10 jeux multiplatformes.

Exclusifs

The Legend of Zelda Breath of the Wild

Pour bien lancer une console, ça prend un titre incontournable durant la fenêtre de lancement et c’est exactement ce qu’on a eu. En effet, The Legend of Zelda : Breath of the Wild a fait tourner les têtes grâce à son superbe monde ouvert enchanteur. Cependant, il s’est surtout démarqué en renouvellement plusieurs conventions non écrites de la série. Entre la cuisine, les jeux de déguisements et les nombreuses armes à acquérir, on peut dire que Link n’avait jamais été aussi versatile. C’est donc sans surprise qu’il est parmi les plus appréciés de la série.

Notre test par ici

Xenoblade Chronicles 2

Ce qui est difficile avec les JRPG, c’est qu’ils nous forcent souvent à passer à travers plusieurs heures avant de nous entraîner complètement dans leur aventure. Dans le cas de Xenoblade Chronicles 2, c’est un bon 10 à 15h, mais oh comme la patience a fini par payer. C’est autant grâce au scénario qu’au système de combat dynamique qu’on tombe sous le charme de Rex et sa bande. En plus, on a constamment envie de découvrir de nouvelles lames pour nous accompagner au combat. Bref, on y a passé plus de 70 heures et on y retournerait encore et encore.

Notre test par ici

Pokémon Let’s Go Évoli & Pikachu

Parlant de jeux qui ont revu certaines conventions, Pokémon Let’s Go en est probablement l’exemple le plus probant. Ces remakes de Pokémon Jaune ont choisi d’apporter plusieurs nouveautés à la série en commençant par la manière d’attraper les Pokémons. Bien que cela enlève un certain degré de difficulté, il n’aura jamais été aussi amusant de tous les attraper. En plus, les Pokémons se promènent désormais librement dans notre écran au lieu d’apparaître aléatoirement ce qui rend l’aventure encore plus réaliste. Bref, qu’on soit nouveau venu ou fan de longue date, Pokémon Let’s Go Pikachu et Évoli sont des incontournables de la console.

Notre test par ici

Super Smash Bros. Ultimate

Lorsque Nintendo a annoncé lors de l’E3 dernier que tous les combattants de la franchise seraient de retour pour Super Smash Bros. Ultimate, l’internet a pratiquement explosé. Avec un total de 75 personnages et 5 autres planifiés via DLC, difficile de demander mieux. Or, en plus de tout ça, Sakurai a apporté une tonne d’amélioration à la jouabilité pour le rendre plus compétitif et plus amusant que jamais. Et, pour ceux qui préfèrent le solo, Ultimate a le mode le plus complet de la série qui vous en donnera pour plus d’une trentaine d’heures. Bref, difficile d’en demander plus de la part de Nintendo. Il nous reste plus qu’à patienter pour la sortie des autres personnages qu’on a bien hâte de découvrir.

Notre test par ici

Mario + Rabbids Kingdom Battle

Je suis convaincu qu’il y en a plusieurs qui croyaient que c’était une blague lorsque des rumeurs ont fait surface la première fois d’un jeu de Mario dans l’univers des lapins crétins. Or, Mario + Rabbids Kingdom Battle s’est avéré le début d’une amitié renouvelée et d’un solide partenariat entre Nintendo et Ubisoft. La clé du succès, c’est que Nintendo a donné carte blanche à Ubisoft Milan et Paris leur permettant d’imaginer eux-mêmes les attributs de Mario et sa bande. Le résultat est un jeu tactique comme jamais le célèbre plombier n’avait expérimenté avant. En fin de compte, les plus grands gagnants de ce partenariat, ce sont les joueurs propriétaires d’une Nintendo Switch.

Notre test par ici

Super Mario Odyssey

Alors que les jeux de plateformes 2D se multiplient sur le marché, ceux en 3D sont pratiquement disparus de la carte. Or, c’est sans surprise que Nintendo a prouvé qu’il était encore possible de mettre le genre au goût du jour pour plaire aux joueurs. Avec Super Mario Odyssey, Mario a eu droit à un ensemble de techniques plus complexe que jamais le permettant de faire des sauts dans toutes sortes de directions. Encore aujourd’hui, je suis abasourdi de certains parcours que les joueurs réussissent à faire sur le jeu via YouTube. Mais ce qui est encore plus impressionnant, c’est le nombre de lunes à collectionner et la diversité des mondes à visiter. Bref, on peut facilement s’y perdre plusieurs dizaines d’heures.

Notre test par ici

Tetris 99

Après Tetris en VR, voilà que le populaire jeu de casse-tête fait un autre retour fulgurant avec Tetris 99. Annoncé lors du dernier Nintendo Direct et lancé le jour même, personne n’avait vu venir l’arriver d’un Tetris version Bataille Royale. Or, le mixte est particulièrement bien réussi et on peut dire que le concept est brillant. En se mesurant simultanément à 99 autres joueurs, Tetris n’aura jamais captivé autant l’attention des joueurs compétitifs. Qui plus est, au prix imposant de 0$, difficile de demander mieux pour cette expérience amusante et très accrocheuse.

Octopath Traveler

Avec huit histoires captivantes, un look rétro unique et une jouabilité très originale, Octopath Traveler a tout ce qu’il faut pour plaire. Son style visuel unique lui a d’ailleurs permis d’inventer un nouveau terme HD-2D si bien que c’est même devenu une marque déposée de Square Enix. En plus de son look sublime, chaque personnage vit une épopée grandiose qui nous permet de mieux apprendre à la connaître si bien qu’on tombe rapidement sous leur charme. C’est vrai qu’on aurait aimé que le scénario soit un peu plus interconnecté, mais le reste du jeu est tellement bon qu’on a de la difficulté à lui reprocher cet aspect. Bref, il s’agit d’un autre argument de taille pour la Nintendo Switch et il s’agit d’une exclusivité incontournable à nos yeux.

Notre test par ici

Splatoon 2

Plusieurs trouvaient ça un peu tôt pour une suite de Splatoon, mais Splatoon 2 s’est avéré la suite idéale puisque la sauce a été améliorée à tous les niveaux. D’abord, le problème de contenu et de variété a été réglé avec plus d’armes et plus de modes de jeu que jamais. Les nombreuses armes très diversifiées permettent d’ailleurs de rehausser la jouabilité ce qui permet à Splatoon 2 de briller aux yeux des amateurs de jeux compétitifs. En plus, le mode Salmon Run est franchement accrocheur et la campagne a suffisamment été rehaussée pour amener l’expérience solo à un autre niveau. Bref, Splatoon 2 est le meilleur jeu de tir de la console et un des plus originaux des dernières années.

Notre test par ici

Golf Story

Les jeux de golf ont toujours fait partie de mes coups de cœur sur les consoles de Nintendo et Golf Story fait partie du lot. On était déçu que Nintendo mette de côté l’aspect RPG de sa série Mario Golf, mais Golf Story vient parfaitement combler ce manque. Dans cette aventure qui vous prendra plusieurs dizaines d’heures, vous devrez passer à travers une tonne de défis variés qui viendront puiser dans vos ressources. Mais, au-delà de ses excellentes mécaniques, on en retient son scénario loufoque rempli de dialogues cocasses qui donnent énormément de vie au jeu. Que vous soyez fan de sport ou de RPG, celui-ci devrait être dans le haut de votre liste.

Multiplatformes

The Messenger

Si vous avez grandi dans les années 80 et 90, The Messenger vous fera assurément ressentir vos premiers émois vidéoludiques avec un style sonore et esthétique 8 et 16 bits qui possèdent un charme indéniable. Si vous êtes plus jeune et que vous désirez avoir un aperçu des hits qui ont fait tourner les NES et autres Megadrive, je vous conseille également de vous lancer dans ce petit jeu indé signé un studio québécois. Avec un humour fin, un gameplay simple, mais efficace et une esthétique envoûtante, nul doute que vous serez charmé par ce jeu d’action/plate-forme.

Notre test par ici

Diablo III : Eternal Collection

On ne pensait pas parler encore de Diablo III en 2019, mais la version Switch de la Eternal Collection nous a prouvé qu’il s’agit encore d’un des meilleurs hack’n’slash sur le marché. La portabilité de la console et les challenges rapides qu’on peut faire sur le jeu représentent un mariage parfait. En plus, Blizzard a bien exploité l’ergonomie de la console et de l’emplacement des boutons pour faciliter la jouabilité. Enfin, le jeu ne souffre d’aucun ralentissement et ce, peu importe le nombre d’ennemis, qui se retrouve à votre écran en même temps. Si vous vous ennuyez de Diablo, c’est peut-être le temps de vous y replonger.

Notre test par ici

Gris

En plus de raconter une histoire percutante qui touche des thèmes sérieux comme la dépression, Gris est un jeu de toute beauté. Le jeu de couleurs et des lumières ainsi que le style visuel permettent au titre de Nomada Studio de se démarquer. Comme si ce n’était pas suffisant, le parcours de notre héroïne propose des éléments de jeux de plateforme 2D particulièrement originaux. Gris est une vraie perle sur laquelle les fans de jeux indies devraient absolument mettre la main.

Celeste

Celeste est un chef-d’œuvre sur toute la ligne. Depuis quelques années, les jeux de plateforme 2D indépendants sont de plus en plus nombreux, mais jamais un développeur n’a réussi à offrir un jeu d’aussi bonne qualité avec des personnages aussi attachants et une ambiance aussi fantastique. La prise en main est facile, bien que difficile à réellement maîtriser, ce qui offre un très bon défi pour tous. De plus, avec la face B des niveaux et les items à collecter, Celeste offre plusieurs heures de plaisir… ou de rage et ce, même après la fin de l’histoire.

Notre test par ici

Hollow Knight

C’est difficile de croire qu’une équipe de seulement trois personnes principales ont développé Hollow Knight. Ce metroidvania a tout pour plaire aux fans du genre. D’abord, son gameplay est solide et nous propose des défis constants sans amener aucune frustration au joueur. Puis, il y a l’univers visuel inspiré des Tim Burton, Pixar et Ghibli de ce monde qui est tout simplement sublime. Les animations sont tellement bien exécutées et si bien peaufinées qu’on se croirait dans une création AAA. Bref, si vous n’avez pas encore essayé Hollow Knight, qu’est-ce que vous attendez?

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Monster Boy and the Cursed Kingdom est surprenant. Lors de la prise en main du titre, j’étais le premier à me demander où ce nouvel opus de Game Atelier m’amènerait. Finalement, j’ai été agréablement surpris. Il est certain que le visuel y est pour quelque chose; les couleurs vibrantes et l’aspect dessin animé interactif est impressionnant et immersif. De plus, les mécaniques de jeu sont très bien réussies. Que ce soit dans la conception des niveaux, mais également dans la résolution de problèmes qu’il tente de faire réaliser aux joueurs, les défis sont réguliers et agréables. Bien que son esthétisme tend à nous faire croire qu’il s’agit d’un jeu pour enfants, son niveau de difficulté ainsi que sa variété de contenu lui permettent de faire plaisir à un grand éventail de joueurs. Il s’agit d’une belle aventure méritant qu’on s’y attarde et qui saura vous surprendre.

Notre test par ici

Dead Cells

Dead Cells c’est 11 niveaux possédant une identité unique et une direction artistique soignée. Une cinquantaine d’armes plus mortelles les unes que les autres et deux capacités spéciales persistantes qui favoriseront votre progression. C’est également un jeu plein d’adversité qui va vous inciter à vous améliorer sans cesse. Il est parsemé de donjons générés aléatoirement, d’objets et de salles cachées qui vous donneront le goût de l’exploration. C’est un jeu qui va assurément vous rappeler des souvenirs des jeux de vos anciennes consoles 16 bits. Au final, qu’on soit fan ou non du genre, difficile de ne pas être transporté par Dead Cells.

Notre test par ici

Owlboy

Owlboy, du studio norvégien D-Pad, est un autre indé qui ressort du lot. Tout comme Dead Cells et les autres, on est complètement tombé sous le charme de son visuel où les pixels n’ont rien à envier à des graphiques 4K. Encore une fois, il s’agit d’un metroidvania qui brille par sa jouabilité, mais aussi par son incroyable casting de héros qui volent la vedette durant toute l’aventure. Il a fallu être patient, mais l’attente en aura valu la peine, car il s’agit d’un des meilleurs jeux disponibles sur la Switch.

Sonic Mania

Cela aura pris 20 ans et quelques jeux décevants, mais nous avons enfin un Sonic digne de ce nom avec Sonic Mania, une première depuis Sonic Adventure. Les studios Headcannon et PagodaWest Games ont finalement réussi là où Team Sonic a échoué de nombreuses fois en nous offrant un jeu avec des niveaux plus gros que jamais, un level design de qualité, de même qu’un mélange parfait de nouveauté et de nostalgie.

Notre test par ici

OlliOlli : Switch Stance

OlliOlli: Switch Stance est la compilation dont tout amateur de jeux d’action et de sports devrait avoir dans sa console. La collection comporte les deux premiers opus de la franchise pour des heures et des heures de plaisir. Avec une maniabilité simple à comprendre, mais difficile à maîtriser OlliOlli: Switch Stance offre un défi fort intéressant. Cependant, il ne faut pas avoir peur d’apprendre à la dure et de recommencer certains niveaux des dizaines de fois. Au total, c’est 250 défis répartis sur 50 niveaux et on peut dire que la franchise demeure une référence en son genre.

Notre test par ici

Avons-nous oublié un de vos favoris dans notre liste? Laissez-nous le savoir si c’est le cas!!

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.